Huit candidats ont été retenus pour la présidence de France Télévisions, annonce le CSA

Le siège de France télévisions, le 19 mars 2019.
Le siège de France télévisions, le 19 mars 2019. (MAXPPP)

Le coronavirus a bousculé la procédure, initialement prévue pour mai.

Le CSA a reçu 12 candidatures pour la présidence de France Télévisions et a retenu huit postulants, dont l'actuelle dirigeante du groupe Delphine Ernotte et l'ancien patron de RTL Christopher Baldelli, qui seront auditionnés lundi et mardi, a-t-il annoncé mercredi 15 juillet dans un communiqué.

Delphine Ernotte et Christopher Baldelli défendront leurs projets aux côtés des journalistes Serge Cimino et Michel Goldstein, le conseiller numérique de La République en marche à l'Assemblée (LREM) Pierre-Etienne Pommier, Jean-Paul Philippot (RTBF), Serge Schick (ex-Radio France) et Sandrine Roustan (qui travaille pour un groupe de médias chinois, Shanghai Media).

C'est la deuxième fois que le régulateur nommera un dirigeant de France Télévisions pour un mandat de cinq ans. La prérogative appartenait auparavant au chef de l'Etat. Le coronavirus a bousculé la procédure, initialement prévue pour mai. L'identité de l'heureux ou heureuse élu(e) sera dévoilée au plus tard le vendredi 24 juillet.

Vous êtes à nouveau en ligne