Audiovisuel public : les premières matinales communes France Bleu-France 3 seront testées à Aix-en-Provence et Paris

La PDG de Radio France, Sibyle Veil, le 5 juin 2018.
La PDG de Radio France, Sibyle Veil, le 5 juin 2018. (RADIO FRANCE / FRANCE INTER)

Sibyle Veil, PDG de Radio France, a annoncé mardi sur France Inter que les matinales communes à France Bleu et France 3 seront expérimentées à Aix-en-Provence et Paris, dès l'automne 2018.

La réforme de l'audiovisuel public est en marche. "On va expérimenter, dans le courant de l'automne 2018, deux matinales : l'une à Paris, l'autre à Aix-en-Provence-Marseille." La PDG de Radio France, Sibyle Veil, l'a annoncé, mardi 5 juin sur France Inter.

Toutefois, cette expérimentation de matinale commune à France Bleu et France 3 "ne préjuge pas de l'avenir, puisqu'on a bien deux offres très différentes, une de radio, très locale, et une de télévision qui est plus régionale", a expliqué Sibyle Veil. Cette dernière a estimé que les deux offres "sont donc complémentaires et se font de manière séparée".

Interrogée sur une possible fusion des deux média de l'audiovisuel public, Sibyle Veil dément que ce projet soit à l'ordre du jour : "La réforme annoncée hier [lundi] ne parle absolument pas de fusion de France Bleu et de France 3. Il n'en est pas question." En revanche, la présidente de Radio France juge que "c'est plutôt le succès de France Bleu qui a été mis à l'honneur et qui montre qu'il y a une attente des Français de média de proximité".

Sibyle Veil assure que "si les contenus de France Bleu rencontrent un succès en étant mis en image sur des antennes régionales avec France Télévisions, on va essayer de le faire. Si on voit que ça n'a pas d'intérêt pour les téléspectateurs et pour les auditeurs, qui verraient leurs contenus déformés par une évolution pour les mettre en image, à ce moment-là, on ne le fera pas".

Vous êtes à nouveau en ligne