VIDEO. Bernard Tapie : "Il ne me reste plus beaucoup d'argent"

EUROPE 1 / ITELE

L'homme d'affaires s'est dit prêt à investir dans "Libération" si cela était absolument nécessaire.

"Personne ne va laisser mourir Libération !". Interrogé sur la mauvaise situation économique de Libération, dimanche 23 février, Bernard Tapie n'a pas raté l'occasion d'entretenir un semblant de suspense sur la possibilité de le voir racheter le titre. Après avoir touché 403 millions d'euros comme solde de son litige avec le Crédit Lyonnais sur la vente de la marque Adidas en 2008, Tapie a en effet investi à l'été 2013 dans le quotidien régional La Provence.

"Si demain matin on me disait : 'il n'y a pas de possibilité, Libération va mourir, il faut que tu mettes un peu d'argent', je mettrais un peu de l'argent qu'il me reste", a-t-il déclaré sur le plateau du "Grand Rendez-vous", organisé par i-Télé, Europe 1 et le quotidien Le Monde. "Mais il ne m'en reste pas beaucoup", a-t-il ajouté dans une moue triste.

Vous êtes à nouveau en ligne