VIDEO. Tchétchénie : une manifestation anti-"Charlie" réunit des centaines de milliers de personnes

EVN

Le président tchétchène, Ramzan Kadyrov, a lancé un appel à manifester à Grozny contre la publication de caricatures du prophète Mahomet dans le dernier numéro de l'hebdomadaire.

"Plus de 800 000" personnes à Grozny, la capitale tchétchène, lundi 19 janvier, selon le ministère de l'Intérieur russe, tandis que les Tchétchènes eux-mêmes avancent le chiffre "d'un million de manifestants". Il semble donc que les gens aient répondu en masse à l'appel du président tchétchène, Ramzan Kadyrov, qui a encouragé à manifester contre la publication de caricatures du prophète Mahomet dans le dernier numéro de Charlie Hebdo en France.

Cependant, il reste difficile de dire avec précision combien de personnes ont participé à ce rassemblement, selon l'AFP, d'autant plus que la population totale de la Tchétchénie est officiellement d'1,2 million d'habitants, et celle de Grozny de 220 000 habitants.

Un appel à l'Ingouchie et au Daguestan

"Ceci est une manifestation contre ceux qui insultent la religion musulmane", a déclaré Ramzan Kadyrov devant les manifestants, au pied de la gigantesque mosquée qu'il a fait ériger en hommage à son père, Akhmad Kadyrov, mort en 2004 dans un attentat. "Nous n'autoriserons jamais qui que ce soit à insulter le nom du prophète." 

Ramzan Kadyrov, qui dirige d'une main de fer cette petite république de la Fédération de Russie, avait appelé à "une manifestation populaire et solidaire" contre les représentations de Mahomet, appelant les musulmans des républiques voisines, l'Ingouchie et le Daguestan, à se joindre au mouvement.

Vous êtes à nouveau en ligne