VIDEO. Paradoxe de l'attentat de "Charlie Hebdo" : le journal désormais à l'abri du besoin

Paradoxe de l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo, la santé financière de l'hebdomadaire n'a jamais été aussi bonne. Explications du journaliste de France 2, Jean-Paul Chapel.

Dons, abonnements, achats chez les marchands de journaux, les soutiens à Charlie Hebdo se sont multipliés depuis les tragiques événements de la semaine dernière. Selon le journaliste de France 2 Jean-Paul Chapel, le journal satirique, qui connaissait une très mauvaise passe financière, peut désormais compter sur 10 millions d'euros pour se remettre en selle. "C'est le grand paradoxe de cet attentat", estime le journaliste. "Les terroristes voulaient tuer Charlie, ils l'ont peut-être sauvé". Jean-Paul Chapel affirme que l'hebdomadaire "est à l'abri du besoin pour les deux ou trois ans à venir". Les ventes du dernier numéro représentent 5 millions d'exemplaires. "Les abonnements en une semaine sont passés de 7 000 à 120 000", déclare Jean-Paul Chapel. "Les dons apportés notamment par les particuliers, des dons défiscalisés, représentent un capital d'1,4 million d'euros."

Développer le numérique

"Une somme qui conforte la stabilité financière du journal", commente le journaliste. Avec cet argent, le journal va pouvoir embaucher de nouveaux collaborateurs, s'installer dans de nouveaux locaux, et développer la publication vers le numérique. "Il devrait développer une version numérique du journal, traduite en plusieurs langues, anglais, espagnol et même en arabe", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne