VIDEO. Niger : "Ce n'est pas un mouvement de grande ampleur"

FRANCE 3

Le Soir 3 s'arrête sur les violentes manifestations qui se sont déroulées ce samedi 17 janvier au Niger contre la France.

Moussa Kaka est correspondant de RFI au Niger. Il fait le point avec France 3 après les manifestations contre les caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo.

"La situation actuelle est calme. Elle ne peut pas redémarrer de sitôt tout simplement parce qu’une délégation conduite par le Premier ministre, accompagné de plusieurs chefs religieux musulmans ont fait le déplacement dans la seconde ville du pays où les évènements ont été très violents. Ils ont appelé au calme", explique Moussa Kaka.

Les musulmans rejettent les caricatures de Mahomet

"Je ne pense pas que cela soit un mouvement d'une grande ampleur. C’est un mouvement lié à ce qui s'est passé en France. Les musulmans sont très sensibles sur cette question. Ils n'ont pas aimé que l'on caricature leur prophète, alors ils ont manifesté", poursuit le journaliste.

"Vendredi 16 janvier, les manifestations ont été interdites. Le matin du 15 janvier, la police a dispersé les manifestants. C'est ce qui a amené tous ces dégâts qu'on a connu au Niger", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne