VIDEO. Mathieu Kassovitz se dit prêt à réaliser "La Haine 2"


M. Kassovitz : "C’est le moment de tourner 'La... par franceinter
FRANCE INTER / DAILYMOTION

Le cinéaste a exprimé sa colère sur France inter, jeudi, après les tueries à "Charlie Hebdo" et du supermarché casher à Paris

"Le problème, c'est pas la chute, c'est l'atterrissage." Cette phrase, qui concluait le film La Haine en 1995, est toujours d'actualité, selon Mathieu Kassovitz. Le réalisateur du film culte sorti il y a vingt ans a réagi, jeudi 15 janvier sur France inter, aux attentats terroristes qui ont touché "Charlie Hebdo" et un supermarché cacher de la porte de Vincennes, à Paris.

"Je suis allé manifester évidemment, mais avec beaucoup de problèmes et de questions, avance-t-il, expliquant que Cabu et Wolinski avaient bercé sa jeunesse. Qu'est-ce qu'on fait nous à part dire qu'on est Charlie pour faire avancer les choses ?" 

Je le fais dès que je sors du studio

Et quand la journaliste Léa Salamé lui demande si, dans le contexte actuel, ce n'est pas le bon moment de réaliser un second opus de La Haine, Mathieu Kassovitz répond sans mystère. "Si, je le fais, dès que je sors du studio", lance-t-il. Elle rappelle que l'acteur et cinéaste avait déclaré en octobre : "Si c'est juste pour faire des entrées, ça ne m'intéresse pas. La Haine 2 serait très violent et je ne sais pas si le milieu est prêt à l'accepter".

Vous êtes à nouveau en ligne