VIDEO. Les frères Kouachi n'étaient probablement pas des loups solitaires

France 3

La journaliste de France 3, Florence Trintignac, est sur le plateau pour faire un point sur le parcours des frères Kouachi, tués ce vendredi 9 janvier dans un assaut.

La traque des frères Kouachi s'est achevée à Dammartin-en-Goële, suite à un assaut durant lequel ils ont trouvé la mort. Les terroristes faisaient partie d'un réseau organisé. "Chérif Kouachi, l'un des deux frères, aurait affirmé avoir été envoyé et financé par Al-Qaïda au Yémen", rapporte la journaliste.
"Ce qui semble de plus en plus évident ce soir, c'est que ce ne sont pas des loups solitaires, mais qu'ils auraient bien fait partie d'un réseau terroriste organisé", ajoute-t-elle.

Des hommes entraînés

L'un des deux frères, Chérif Kouachi, a un passif criminel. "Pour bien comprendre, il faut remonter dans les années 2000. Chérif, le cadet des frères Kouachi, se met à fréquenter un imam très radical d'une mosquée parisienne. Ils sont une dizaine autour de lui et ils ont un objectif : aller faire le jihad en Irak", explique la journaliste.
Les deux frères s'étaient préparés en amont. "L'aîné des frères, Saïd, est allé au moins une fois au Yémen pour s'entraîner dans les groupes d'Al-Qaïda. Il semble évident que ces hommes étaient entraînés et qu'ils étaient en lien avec des organisations terroristes organisées et structurées", rapporte Florence Trintignac.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne