VIDEO. La France touchée au cœur se recueille

FRANCE 3

Témoignage de solidarité partout en France, et le mot d'ordre qui lie tous les Français : "je suis Charlie".

Les cloches de Notre-Dame-de-Paris sonnent le glas devant une foule figée. A midi, jeudi 8 janvier, partout en France, le pays s'est plongé dans le silence. "Ça m'a retourné le cœur, j'en suis profondément bouleversée, et ça a le gout amer d'un 11-septembre", commente une passante. "J'ai voulu venir ce matin parce que c'est important de défendre la liberté d'expression", déplore une autre passante.

Un policier en toute occasion saura s'interposer lorsqu'il faudra qu'il protège la nation

Dans les entreprises la même émotion. Une minute de silence, dans les écoles, dans les commerces ou dans les transports. "Pour ma génération, c'est le premier traumatisme réel, qu'on se prend en pleine tronche", commente une jeune femme.

"Quoiqu'il en soit, un policier en toute occasion saura s'interposer lorsqu'il faudra qu'il protège la nation, et aujourd'hui je veux rendre hommage à tous mes collègues. A tous ceux qui se lèvent tous les jours et font un métier si difficile, je veux dire penser à vos familles", déclare Philippe Brinsolaro, le frère d'un des policiers tués. Devant le siège de Charlie Hebdo, on vient nombreux et parfois de loin. "C'est choquant, en tant qu'Israélien et Américain, je suis extrêmement choqué. C’est choquant", commente un homme venu se recueillir devant Charlie Hebdo.

Vous êtes à nouveau en ligne