VIDEO. En France, "on peut tout dessiner, y compris un prophète", assure Taubira

REUTERS

La garde des Sceaux a rendu hommage à Tignous, l'un des dessinateurs de "Charlie Hebdo" tué par les frères Kouachi, lors des obsèques organisées à Montreuil, jeudi.

"On peut tout dessiner, y compris un prophète" en France. Christiane Taubira a pris la parole lors des obsèques de Tignous, jeudi 15 janvier, l'un des dessinateurs tués dans l'attaque du siège de Charlie Hebdo. La ministre de la Justice a revendiqué, devant une assistance nombreuse lors de la cérémonie organisée à Montreuil (Seine-Saint-Denis), "le droit de se moquer de toutes les religions".

Un hommage à toutes les victimes de "Charlie Hebdo"

"On peut tout dessiner, y compris un prophète parce qu'en France, pays de Voltaire et de l'irrévérence, on a le droit de se moquer de toutes les religions", a affirmé Christiane Taubira, émue.

Elle a ensuite associé toutes les victimes de Charlie Hebdo à son hommage : "Dénonçant constamment, inlassablement l'intolérance, les discriminations, les simplifications et munis de leur seule intelligence, de leur clairvoyance, de cet art de donner à voir, munis de leurs seuls crayons, inséparables, unis dans l'irrévérence, dans une douce cruauté, ils ont assuré l'éveil de trois générations", a ajouté la ministre.

 

Vous êtes à nouveau en ligne