VIDEO. Charlie Hebdo : l'union nationale déjà fissurée ?

FRANCE 3

Le président de la République veut traduire l'union nationale en actes mais le bas blesse avec le Front national qui refuse pour l'instant de participer à la marche républicaine de dimanche.

François Hollande ne cesse d'appeler à l'unité nationale : "Depuis hier des rassemblements spontanés se sont constitués partout en France". Nicolas Sarkozy, reçu à l'Elysée jeudi 8 janvier, insiste aussi sur l'unité nationale mais une question surgit : le FN doit-il participer ? Pour l'UMP c'est oui.

"On ne peut pas faire une marche d'unité nationale en commençant par en exclure certains", a déclaré le secrétaire national de l'UMP, Laurent Wauquiez, au micro de France 3.

Pas d'invitation officielle

Au PS, on ne veut pas inviter officiellement le Front national. Il n'y aura donc pas de "faire-part" comme le dit Claude Bartolone. Ce soir pourtant, Marine Le Pen réclame toujours une invitation.

La présidente du FN s'estime exclue par les autres partis. "La réaffirmation des valeurs de la France a été brisée par les partis du système", a commenté cette dernière.

Marine Le Pen sera reçue le 9 janvier à l'Elysée.

Vous êtes à nouveau en ligne