VIDEO. Attentat à Charlie Hebdo : "il y a de la barbarie gratuite" selon Bernard Squarcini

FRANCE 2

Les deux auteurs présumés de l'attentat contre Charlie Hebdo sont encore dans la nature jeudi 8 janvier. L'un d'eux est connu des services de police.

Saïd et Chérif Kouachi sont les deux auteurs présumés de l'attentat contre Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts mercredi 7 janvier. La traque des deux hommes se poursuit. L'un d'eux était déjà connu des services de l'antiterrorisme, il avait été condamné en 2008 à trois ans de prison dont 18 mois ferme.

"Du fanatisme religieux individuel"

"Il y a de la barbarie bien sûr gratuite et surtout une très forte détermination dans la mesure où on touche a un symbole et un symbole protégé en plus. On attaque la liberté de la presse et d'expression, et en plus en atteignant des policiers qui étaient chargés de la protection de ces journalistes tués", explique Bernard Squarcini, ancien directeur central du renseignement intérieur.

L'un des deux frères avait été condamné en 2008 lors du procès des jihadistes des Buttes-Chaumont, une filière de jihadistes à Paris. "C'est du fanatisme religieux individuel acquis personnellement ou acquis sur les réseaux ou grâce à des allers-retours sur des zones de combats" ajoute Bernard Squarcini, sur le plateau de France 2.

 

Vous êtes à nouveau en ligne