"Son éclat seul me reste", le livre hommage de Natacha Wolinski à son père

Un peu plus de cinq ans après la mort de son père, Natacha Wolinski écrit un livre pour lui rendre hommage, très personnel.

Georges Wolinski est mort lors de la tuerie de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Cinq ans après, sa fille Natacha sort le livre Son éclat seul me reste, comme un hommage tardif mais naturel. Un livre où on ressent une présence solaire, comme de la poésie. "Quand on apprend la mort de son père, il y a une sorte de sidération, surtout dans les conditions dans lesquelles ça s'est passé. Soit on est réduit au silence, soit on est réduit au cri. Il y a un cheminement à faire, on est cinq ans plus tard. Entre temps, il a fallu qu'entre le silence et le cri, qu'une langue agisse. Et cette langue-là, il faut qu'il y ait une musique", dévoile-t-elle.

Une "déclaration d'amour"

Dans le livre, on sent les couleurs, les odeurs, l'enfance, l'amour alors que le relation père-fille était complexe. "C'est une date compliquée parce qu'on est au mois de janvier, il y a toujours cette date qui revient. Elle est douloureuse, et on a le sentiment qu'on se souvient de mon père parce qu'il est mort d'une façon violente", regrette Natacha Wolinski. "On veut qu'on se souvienne de lui pour autre chose. (…) Écrire sur lui c'est écrire sur quelqu’un du vivant, pas quelqu'un de mort". Une sorte de nouvelle déclaration d'amour donc envers son père ? "C'est une déclaration d'amour. Il y a une reproduction des drames dans la famille qui fait qu'il y a beaucoup de silences et de non-dits (…) Je n'ai pas à faire au père truculent, au Wolinski public, j'ai affaire à un homme qui a été blessé dans sa vie et pas toujours capable d'expliquer ce qu'il a vécu", révèle Natacha Wolinski.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne