VIDEO. Sigolène Vinson, "plus attendrie" encore malgré le drame Charlie Hebdo

FRANCE 2

L'ex avocate, qui a survécu à l'attentat du 7 janvier, publie son livre "Courir après les ombres", qu'elle dédie à Bernard Maris.

Il y a huit mois, elle assistait à l'horreur. Sigolène Vinson, qui publiait des chroniques judiciaires pour Charlie Hebdo, était présente quand les frères Kouachi ont pris d'assaut la rédaction de l'hebdomadaire. Ce jour-là, elle venait présenter à ses amis son livre "Courir après les ombres". Un ouvrage que Bernard Maris avait déjà pu parcourir.

"J'aurais été très fière qu'il aime ce livre. (...) Il m'avait dit 'c'est vachement bien'", raconte-t-elle aujourd'hui sur le plateau de France 2. L'ex-avocate dédie son roman à l'économiste disparu.

"Je n'en sors pas si différente que ça"

Bien sûr, les souvenirs du drame restent. Le 7 janvier, juste après le carnage, Sigolène Vinson a fait face à l'un des frères Kouachi. Ce qu'il lui reste de cette "rencontre" ? "J'étais déjà quelqu'un de très tendre à la base. Et ça m'a encore plus attendri. Vivre un événement pareil, certains en ressortent en colère. Je n'en sors pas si différente que ça", jure-t-elle.

Son livre évoque le parcours d'un trader cynique désabusé par son travail. Dans ces pages se mêlent l'économie, la poésie et une forme de quête au coeur de l'Afrique. Une histoire que l'auteure peut mettre en parallèle à la sienne. "J'ai l'impression d'être un vieux sage maintenant", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne