Pour quatre Français interrogés sur dix, il faut éviter les caricatures de Mahomet

Plus de quatre Français interrogés sur dix pensent qu\'il faut éviter de publier des caricatures de Mahomet, selon un sondage Ifop pour le \"JDD\", dimanche 18 janvier 2015.
Plus de quatre Français interrogés sur dix pensent qu'il faut éviter de publier des caricatures de Mahomet, selon un sondage Ifop pour le "JDD", dimanche 18 janvier 2015. (ERIC GAILLARD / REUTERS)

Une majorité pense au contraire qu'il faut continuer de publier ce type de caricatures, selon un sondage Ifop pour le "JDD", dimanche 18 janvier. 

Alors que le dernier numéro de Charlie Hebdo est imprimé à 7 millions d'exemplaires, plus de quatre Français interrogés sur dix (42%) estiment qu'il faut éviter de publier des caricatures du prophète Mahomet, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, dimanche 18 janvier. Alors que la question de l'enquête rappelle que "certains musulmans se sentent blessés ou agressés par la publication de caricatures du prophète Mahomet", une majorité de sondés (57%) pensent au contraire qu'il "ne faut pas tenir compte de ces réactions et continuer de publier ce type de caricatures".

Pour un renforcement de l'arsenal anti-jihadisme

Le sondage aborde également quelques pistes évoquées pour durcir la lutte contre le jihadisme. Ainsi, 81% des personnes interrogées sont favorables à "la déchéance de nationalité française pour les binationaux condamnés pour des actes de terrorisme sur le sol français". Quelque 68% des sondés souhaitent "l'interdiction du retour en France de citoyens français que l'on soupçonne d'être allés se battre dans des pays ou régions contrôlés par des groupes terroristes". Enfin, 68% prônent "l'interdiction de sortie du territoire aux citoyens français soupçonnés de vouloir se rendre dans des pays ou régions contrôlés par des groupes terroristes".

Sondage réalisé par téléphone les 16 et 17 janvier auprès d'un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française adulte (méthode des quotas).

Vous êtes à nouveau en ligne