"J'ai besoin d'avancer" : Laurent Léger, rescapé de l'attentat contre "Charlie Hebdo", lance son site personnel

Laurent Léger, journaliste et auteur francais, le 9 janvier 2008.
Laurent Léger, journaliste et auteur francais, le 9 janvier 2008. (BALTEL/SIPA)

Intitulé "la vie d'après", ce site servira au journaliste à se "remettre dans le bain", lui qui est toujours en arrêt maladie depuis l'attaque du 7 janvier 2015.

La photo de couverture est un coucher de soleil sur un port de plaisance. Dessus, en lettres bleues, on peut lire ces quelques mots : "la vie d'après". C'est ainsi que Laurent Léger a choisi de baptiser le site personnel qu'il a lancé mardi 14 février. Rescapé de l'attaque contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, le journaliste souhaite désormais écrire aussi pour lui. "J'ai besoin d'avancer", déclare-t-il.

"L'actualité me titille"

Il préfère prévenir : c'est toujours "le journaliste Laurent Léger qui s'exprime". Parce que "l'actualité me titille, et le mot est faible par rapport à l'excitation qui me prend et me secoue depuis le scoop du Canard sur Fillon", raconte celui qui demeure en congés maladie depuis l'attaque.

Pas étonnant, donc, que son tout premier billet, mis en ligne vendredi 10 février, traite de l'ancien Premier ministre. "L'idée, dit-il, c'est de me remettre dans le bain, sans fil à la patte, sans pression, sans rythme imposé ni interaction avec les internautes." Ce blog, explique-t-il encore, c'est un moyen "d'exercer mon métier tout en restant loyal vis-à-vis de mon employeur".

Vous êtes à nouveau en ligne