Mondial de hand au Qatar : une banderole "Je suis Mohamed" brandie pendant le match des Bleus

Le handballeur français Nikola Karabatic aux prises avec des défenseurs égyptiens, lors du Mondial de handball, à Doha (Qatar), le 18 janvier 2015.
Le handballeur français Nikola Karabatic aux prises avec des défenseurs égyptiens, lors du Mondial de handball, à Doha (Qatar), le 18 janvier 2015. (ALBERTO DE ISIDRO/PHOTOCA/SIPA)

Des supporters égyptiens ont réussi à brandir des banderoles dans l'enceinte sportive en protestation contre les caricatures de "Charlie Hebdo". Une action en justice devrait être menée contre eux.

L'actualité politique s'invite au Mondial de handball, au Qatar. Alors que se déroulent des manifestations contre Charlie Hebdo dans plusieurs pays musulmans, notamment au Pakistan et au Niger, des supporters égyptiens ont fait part de leur colère lors du match France-Egypte, dimanche 18 janvier. A plusieurs reprises, en première et en seconde mi-temps, ils ont brandi des banderoles en français condamnant les unes de l'hebdomadaire représentant Mahomet, note Le Figaro.fr, qui publie une photo, reprise par de nombreux médias. "Nous sommes avec notre prophète Mohamed", pouvait-on lire sur l'une d'entre elles. 

Malgré les interventions du service d'ordre, ces messages normalement interdits dans une telle arène ont donc réussi à s'infiltrer. Selon Le Monde.fr, "une action en justice allait être menée contre les supporters les ayant introduites dans l'enceinte". Après la rencontre, gagnée par la France sur le score 28-24, des supporters ont continué de chanter des slogans anti-Charlie.

(GEORGIA DIAZ)

Le Figaro.fr précise néanmoins que ces événements restent isolés, dans un pays, où de toute façon, le droit de manifester n'existe pas. Et de rappeler que "le drapeau français avait été accueilli par des applaudissements nourris lors de la cérémonie d'ouverture à Losail, jeudi dernier, c'est-à-dire au lendemain de la sortie du dernier numéro de Charlie Hebdo".

Vous êtes à nouveau en ligne