Charlie Hebdo : Molins, Cazeneuve, deux hommes au cœur de l'action

France 3

Le procureur de la République et le ministre de l'Intérieur de janvier 2015 se souviennent pour France 3 des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher.

Ce mercredi 7 janvier 2015, un homme arrive au siège de Charlie Hebdo. François Molins, procureur de la République de Paris, à l'époque. Ce qu'il voit le marquera à jamais. "Je suis entré dans le bâtiment, je me souviens d'un silence absolu, une odeur de poudre et de sang, j'ai vu l'horreur de cette scène, une scène de guerre", raconte-t-il. 

"On ne voit rien" 

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, interrompt sa réunion et coordonne les opérations. Pendant plusieurs jours, les deux hommes sont sous tension, les services d'enquête rivaux se coordonnent difficilement, ce qui provoque la colère froide du ministre. "On a couru toute la nuit derrière l'espoir de retrouver Coulibaly, et on le voit apparaître comme un diable tuer des gens à l'Hyper Cacher", se souvient avec douleur François Molins. "On ne voit rien, on suit tout à travers ce que l'on entend", explique-t-il pour décrire l'assaut. Le ministre de l'Intérieur, lui, suit toute l'opération depuis son téléphone portable. À la fin de l'opération, ils le savent, la France pourrait connaître d'autres attentats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne