Charlie Hebdo : le lycéen journaliste victime d'un cambriolage

France 3

Depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, le rédacteur en chef d'un journal lycéen est la cible de menaces répétées. Retour sur l'affaire.

Depuis huit mois, le rédacteur en chef de "La Mouette bâillonnée", un journal lycée, est la cible d'intimidations répétées. La campagne de harcèlement aurait eu raison de sa motivation, malgré les témoignages de soutien de ses camarades. 

La goutte qui a fait déborder le vase 

Vendredi 18 septembre au soir, l'élève de terminale de 17 ans a posté un message sur Facebook annonçant sa démission. Et pourtant, dans son édito de la rentrée, rien ne laissait présager que le lycéen-journaliste allait renoncer. Mais il y a trois jours, des inconnus se seraient introduits au domicile de ses parents pour y brûler un exemplaire de Charlie Hebdo. Avant cela, il y a également eu les courriers contenant des balles à blanc.
 
Ces menaces ont commencé en janvier dernier au lendemain de la publication d'un numéro hommage consacré à l'après-Charlie. Dans le lycée, l'affaire avait fait grand bruit. En mai dernier, les professeurs avaient exercé leur droit de retrait pour soutenir l'élève. L'équipe de ce journal, distribué depuis quatre ans aux lycéens, s'interroge. Elle ne sait pas si l'aventure va pouvoir continuer. Les auteurs des menaces n'ont toujours pas été identifiés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne