Attentats de janvier 2015 : un procès pour les 17 victimes

FRANCE 3

Le procès des attentats de janvier 2015 s'ouvre mercredi 2 septembre. Un procès hors normes, et essentiel pour les familles des victimes qui ont croisé le chemin d'Amedy Coulibaly et des frères Kouachi.

Sur la route sanglante des frères Kouachi ce 7 janvier 2015, l'agent d'entretien de Charlie Hebdo, Frédéric Boisseau, est le premier mort. Il laisse derrière lui deux orphelins de 11 et 13 ans. Au coeur de la rédaction, les terroristes abattent ensuite l'âme de Charlie Hebdo en tuant les dessinateurs Wolinski, Honorés, Tignous, Charb et Cabu. D'autres collaborateurs sont tués : le collaborateur Moustapha Ourrad, la chroniqueuse psychanalyste Elsa Cayat, Bernard Maris, et l'invité du jour, le journaliste-voyageur Michel Renaud.

D'autres victimes le lendemain

Le destin est le même pour le policier Franck Brinsolaro, qui assurait la protection de Charb. Il avait une fille d'un an, et un fils qui deviendra policier après les attentats. Au moment de leur fuite, les frères Kouachi font une dernière victime : Ahmed Merabet. Le policier est surnommé Baudelaire par ses collègues pour la qualité d'écriture de ses procès-verbaux. Le lendemain, le 8 janvier 2015 à Montrouge, Amedy Coulibaly abat d'une balle dans le dos la policière Clarissa Jean-Philippe, qui avait 26 ans. Le lendemain, il assassine Yohan Cohen, Philippe Braham, François-Michel Saada, et Yoav Hattab.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne