Attentats de janvier 2015 : le récit de 48 heures de traque

FRANCE 2

Le procès des attentats de janvier 2015 s'ouvrira mercredi 2 septembre. Ce sont des complices présumés qui vont être jugés puisque les auteurs de ces crimes sont morts à l'issue d'une véritable traque de 48 heures.

Mercredi 7 janvier, il est 11h23 lorsque deux hommes lourdement armés et cagoulés pénètrent les locaux de Charlie Hebdo. Méthodiquement, ils vont abattre 11 personnes en moins de deux minutes. Ils quittent le bâtiment, revendiquent leur crime et prennent la fuite. Boulevard Richard-Lenoir, dans le 11e arrondissement de Paris, trois gardiens de la paix tentent d'intercepter les fuyards. Parmi eux, Ahmed Merabet n'aura pas le temps d'utiliser son arme. Il est abattu par les terroristes à bout portant. 

La vidéosurveillance, capitale pour l'enquête

Dans l'est parisien, la Citroën noire des fugitifs est retrouvée par les enquêteurs. Dans leur fuite, les criminels ont laissé une pièce d'identité dans le véhicule. On sait dès lors qu'il s'agit des frères Kouachi. Le 8 janvier, les forces de l'ordre tiennent une piste. Le patron de la gendarmerie reçoit deux photos des frères Kouachi, saisies par les images de vidéosurveillance d'une station-service. Les deux complices y apparaissent armés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne