Attentats de janvier 2015 : 11 des 14 accusés devant les juges à la cour d'assises spéciale de Paris

FRANCEINFO

Quatorze personnes sont jugées pour les attentats de janvier 2015, à "Charlie Hebdo", Montrouge et l'Hyper Cacher, à partir du mercredi. Le procès durera jusqu'au 10 novembre.

Ce ne sont pas les trois terroristes qui seront jugés pour les attentats de janvier 2015 à partir du mercredi 2 septembre à Paris. Les frères Kouachi et Amedy Coulibaly sont morts. Il s'agira du procès de ceux qui les ont mis en relation et/ou de ceux qui les ont aidés. Au centre de tout cela, il y a Ali Riza Polat. Il connait Amedy Coulibaly depuis 2007 et tous les juges s'accordent à dire qu'il apparaît à tous les stades de l'organisation des attaques perpétrées les 7, 8 et 9 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo, à Montrouge et à l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes.

Des "petites mains" ?

Concernant le soutien matériel, il aurait été organisé principalement par Amar Ramdani et Nezar Pastor Alwatik, rencontrés en prison par Amedy Coulibaly. Ils sont accusés d'avoir fourni des armes en lien avec six autres accusés, quatre Français et deux Belges, qui ont aidé à fournir des armes aux frères Kouachi.

Les deux derniers suspects sont un ami d'Amedy Coulibaly, qui a avoué lui avoir fourni une voiture et du matériel, et un ami de cet ami, qui sera l'unique accusé à comparaître libre. Trois autres accusés ne seront pas là. On ne sait pas s'ils sont vivants ou morts, mais ils ont fui en Syrie : Mohamed Belhoucine, un ami d'Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, la femme d'Amedy Coulibaly, et Mehdi Belhoucine, qui devait aider cette dernière à quitter la France. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne