Charlie Hebdo

Emmanuel Macron, la maire de Paris Anne Hidalgo et plusieurs membres du gouvernement rendent hommage aux victimes de \"Charlie Hebdo\", dimanche 7 janvier 2018 à Paris.

Charlie Hebdo : hommage aux victimes en toute sobriété

Emmanuel Macron entouré de son épouse Brigitte et de la maire de Paris Anne Hidalgo, sur les lieux de la mort du policier Ahmed Merabet, dimanche 7 janvier 2018.

Charlie Hebdo, Hyper Cacher : journée d'hommages

Le magasin casher de la porte de Vincennes (Paris), où a eu lieu la prise d\'otages, le 9 janvier 2015.

VIDEO. "Charlie Hebdo", Hyper Cacher... Retour sur une journée de commémorations

Un policier devant le magasin Hyper Casher à Paris, le 9 janvier 2015.

Hommage aux victimes de l'Hyper Cacher, trois ans après

Emmanuel Macron, la maire de Paris Anne Hidalgo et plusieurs membres du gouvernement rendent hommage aux victimes de \"Charlie Hebdo\", dimanche 7 janvier 2018 à Paris.

Charlie Hebdo, Hyper Cacher : le traumatisme toujours présent

Une femme porte une affiche avec le slogan \"Je suis Charlie\", le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d\'Oise), lors des funérailles du dessinateur Charb.

Charlie Hebdo : hommage en toute sobriété

Sébastien Pietrasanta, ancien député socialiste et rapporteur de la commission d\'enquête sur les moyens mis en œuvre par l\'Etat pour lutter contre le terrorisme

Trois ans après les attentats de 2015, la priorité est à "la prise en charge des détenus radicalisés"

Des fleurs et des messages sont laissés près des locaux de Charlie Hebdo, le 12 janvier 2015, en hommage aux 17 victimes des attentats de janvier 2015.

DOCUMENT FRANCEINFO. Trois ans après l’attentat, "c’est flippant de travailler à 'Charlie Hebdo'", raconte un journaliste de l'hebdomadaire

Une femme porte une affiche avec le slogan \"Je suis Charlie\", le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d\'Oise), lors des funérailles du dessinateur Charb.

Charlie Hebdo : l'enquête trois ans après

Une femme porte une affiche avec le slogan \"Je suis Charlie\", le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d\'Oise), lors des funérailles du dessinateur Charb.

Charlie Hebdo : trois ans après

Extrait de la une du numéro du 3 janvier 2018 de \"Charlie Hebdo\".

Charlie Hebdo : trois ans après, la peur est toujours présente

Une peinture photographiée le 5 janvier 2017 rend hommage à Ahmed Merabet, policier tué par le commando terroriste à la sortie de Charlie Hebdo.

DIRECT. Journée de commémorations pour les trois ans des attentats de "Charlie Hebdo" et de l'Hyper Cacher

Nathalie Goulet, sénatrice UDI-UC de l’Orne et présidente de la commission d’enquête sur l’organisation et les moyens de lutte contre les réseaux jihadistes en France et en Europe.

Trois ans après les attentats de 2015, "on ne s'occupe pas du tout de la prévention"

Une femme montre un teeshirt \"Toujours Charlie\" pendant le rassemblement aux Folies Bergères, le samedi 6 janvier à Paris.

"Toujours Charlie !" aux Folies Bergères : "Ça reste douloureux, une blessure béante"

Extrait de la une du numéro du 3 janvier 2018 de \"Charlie Hebdo\".

"C'est flippant de travailler à Charlie", témoigne Fabrice Nicolino

Une femme porte une affiche avec le slogan \"Je suis Charlie\", le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d\'Oise), lors des funérailles du dessinateur Charb.

Christian Guémy sur Charlie Hebdo : "Quand on cessera de pouvoir rire de tout, on ne pourra plus défier les puissants"

Une femme porte une affiche avec le slogan \"Je suis Charlie\", le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d\'Oise), lors des funérailles du dessinateur Charb.

Le slogan "Je suis Charlie" a "cessé de convaincre" Philippe Lançon, journaliste à "Charlie Hebdo"

Un homme se recueille devant un mémorial improvisé à proximité de l\'ancienne rédaction de \"Charlie Hebdo\", à Paris, quelques jours après l\'attaque du 7 janvier 2015.

DOCUMENT FRANCEINFO. Trois ans après l’attentat, "c’est flippant de travailler à 'Charlie Hebdo'", raconte Fabrice Nicolino

Capture d\'écran d\'un tweet d\'Edwy Plenel répondant, le 7 novembre 2017, à \"Charlie Hebdo\".

"Nos locaux, c'est un blockhaus", confie la DRH de "Charlie Hebdo"

Plusieurs graffitis sur des murs parisiens après l’attentat de Charlie Hebdo

Trois ans après l'attentat, les Français sont de moins en moins "Charlie"

L\'édition de \"Charlie Hebdo\" du 1er novembre 2017.

Les Parisiens sont-ils encore et toujours "Charlie" ?

Extrait de la une du numéro du 3 janvier 2018 de \"Charlie Hebdo\".

"Trois ans dans une boîte de conserve" : découvrez la une de "Charlie Hebdo", trois ans après les attentats

L\'animateur Tex pose après la présentation des programmes de France Télévisions, le 29 juin 2016.

"Charlie Hebdo" prend la défense de l'animateur Tex, évincé de France 2 après une blague sur les femmes battues

Un kiosque à journaux, à Paris, le 25 février 2015. (Photo d\'illustration)

VIDEO. Charlie Hebdo : "Nos locaux, c'est un blockhaus"

Le directeur de Mediapart, Edwy Plenel, le 1er juin 2017 à Besançon (Doubs).

VIDEO. "Il ne peut pas y avoir de guerre entre 'Charlie Hebdo' et Mediapart" : Edwy Plenel reconnaît avoir "surréagi"

Devant les locaux de \"Charlie Hebdo\", après la tuerie perpétrée par les frères Kouachi, le 7 janvier 2015 à Paris.

Attentats de janvier 2015 : trois gardes à vue levées "en l'absence d'éléments incriminants"

Un kiosque à journaux, à Paris, le 25 février 2015. (Photo d\'illustration)

Attentat de Charlie Hebdo : "Trois personnes sont en garde à vue"

Francois Kalfon, le 20 Juin 2017.

Les 4 Vérités - Kalfon (PS) favorable à une "sanction politique" de Filoche pour son tweet "indéfendable"

Le député de l\'Essonne, Manuel Valls, à l\'Assemblée nationale, le 18 octobre 2017.

VIDEO. "C'est un appel au meurtre" : Manuel Valls dénonce la phrase d'Edwy Plenel sur la une de Charlie Hebdo

Capture d\'écran d\'un tweet d\'Edwy Plenel répondant, le 7 novembre 2017, à \"Charlie Hebdo\".

"Charlie Hebdo" contre Edwy Plenel : la polémique en quatre actes

1234567891026

Vous êtes à nouveau en ligne