"Anarchy", la série dont vous inventez la suite

Le site Anarchy.fr rendra compte, pendant sept semaines, de l\'actualité d\'une France privée de sa monnaie.
Le site Anarchy.fr rendra compte, pendant sept semaines, de l'actualité d'une France privée de sa monnaie. (ANARCHY / FRANCE TELEVISIONS)

Les internautes sont invités à écrire l'histoire de personnages évoluant dans le contexte d'une France qui quitte l'euro, à travers un dispositif interactif qui mêle site internet, série télé, jeu de rôles...

Jeudi 30 octobre, 8h20 : François Hollande annonce solennellement que la France sort de l'euro. Pour éviter une ruée dans les banques, chaque citoyen se voit autorisé à retirer 40 euros par semaine, pas plus. Ce scénario constitue le point de départ d'Anarchy, un objet médiatique d'un genre inédit, mêlant site d'info, écriture participative, jeu de rôles, roman et série télévisée diffusée sur France 4.

Pendant sept semaines, jusqu'au 18 décembre, une équipe de quinze journalistes va rendre compte, tous les jours, de 7 heures à 22 heures, de la suite des événements qui secouent le pays. Telle institution a été saccagée, telle banque a fait faillite… Des "informations" sorties de l'imagination de leurs auteurs, qui seront relayées sur le site Anarchy.fr, avec des articles en temps réel, un "live" permanent, et des alertes mobiles sur une application dédiée. Tous les soirs à 18h30, un flash info évoquera les principaux événements de la journée.

Les internautes appelés à écrire la suite de l'histoire

Contrairement à ce que relayaient des indiscrétions parues dans la presse ces derniers jours, vous ne verrez pas Marine Le Pen s'installer à l'Elysée. "C'est une rumeur infondée", assure Antonin Lhote, du département Nouvelles écritures de France Télévisions, qui codirige le projet. "Mais Marine Le Pen existera dans le monde d'Anarchy", confie de son côté le scénariste Olivier Szulzynger, sans en dire plus sur la suite du scénario.

Le site est lancé ce jeudi matin. "C'est un grand saut dans l'inconnu", observe Marie, l'une des journalistes. Comme ses collègues, elle prépare ce jour depuis un mois, et espère que le public sera au rendez-vous.

C'est que, à côté de ce flux d'information, les internautes sont appelés à imaginer le nouveau monde auquel ils sont confrontés. Par leurs témoignages (fictifs, eux aussi), mais également via un concours d'écriture. Chaque jour, à la manière d'un cadavre exquis, une de leurs contributions (sélectionnée par la rédaction) écrira la suite de l'histoire, à travers la vie de cinq héros.

Un épisode tourné chaque semaine

La capacité des participants à faire preuve d'imagination et d'originalité dans la narration est davantage recherchée que leurs opinions politiques. "Ce n'est pas un site qui a vocation à devenir un espace de débat politique. Le but n'est pas de militer pour un camp ou pour un autre, mais de voir comment les gens peuvent se comporter dans un monde qui s'effondre", explique Antonin Lhote.

Les internautes les plus inspirés pourront même créer jusqu'à huit personnages chacun. Tout ce petit monde interagira au sein d'un "réseau social de fiction". Et chaque semaine, l'un de ces personnages sera choisi pour être porté à l'écran, dans la série (8 x 26 minutes) qui sera diffusée tous les jeudis soirs à 22h50, sur France 4. Seul le premier épisode, diffusé ce jeudi, a été tourné à l'avance. Les sept suivants seront tournés à flux tendu : un jour pour identifier le personnage de la semaine suivante, deux jours pour écrire le scénario, deux jours de tournage, un jour de montage.

Pour le public, Anarchy est aussi le moyen de participer à un jeu permettant de gagner un stage au Conservatoire européen d'écriture audiovisuelle et une centaine de caméras GoPro. De quoi, peut-être, faire naître des vocations.

Vous êtes à nouveau en ligne