Lunettes, prothèses : le grand écart des prix

France 2

Dans le budget 2018, rien de neuf concernant les lunettes, les prothèses dentaires et auditives. Elles ne devraient pourtant plus rien coûter aux Français à partir de 2022.

Dans l'Ariège, une cliente cherche une monture de lunettes et des verres. Elle demande un devis pour une petite correction de myopie à partir d'une ordonnance qu'elle fournit. Le total de l'opération s'élève à 320 euros avant toute prise en charge. À Lyon, dans le Rhône, le même test est effectué chez un opticien du centre-ville. Surprise, pour une monture et des verres rigoureusement identiques, l'addition n'est pas du tout la même : 430 euros.

Reste à charge variable

Les professionnels s'adaptent au pouvoir d'achat de leur clientèle. Il n'est évidemment pas le même dans un quartier aisé de Lyon qu'en Ariège. "Fatalement on ne peut pas afficher les mêmes prix. On n'a pas les mêmes garanties", explique Pascal Mouroux, opticien à Pamiers en Ariège. Le reste à charge pour le client n'est pas non plus le même après le remboursement des mutuelles. La somme qu'il doit sortir de sa poche varie beaucoup d'un département à l'autre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne