VIDEO. Les autos-écoles mènent une opération-escargot à Paris pour contester la loi Macron

FRANCE 2

Des véhicules se sont regroupés, lundi sur le périphérique parisien, perturbant fortement le trafic. Ils dénoncent, notamment, le recours à d'autres intervenants que les inspecteurs pour les examens du permis de conduire.

Les automobilistes parisiens en ont bavé. Des centaines de voitures d'auto-écoles ont mené, lundi 9 février, des opérations-escargot, perturbant la circulation sur plusieurs axes routiers en France. Ils ont ainsi souhaité afficher leur opposition à la réforme du permis de conduire en cours d'examen au Parlement dans le cadre de la loi Macron.

En région parisienne, trois cortèges rassemblant près d'un millier de véhicules, selon les organisateurs, ont convergé vers Paris depuis la porte d'Auteuil, des Yvelines et de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

"On ne cède pas", assure Manuel Valls

En début d'après-midi, plusieurs dizaines de voitures étaient rassemblées à proximité de l'Ecole militaire, d'autres cortèges n'étant pas encore arrivés. De nombreux véhicules arboraient une affiche "Je suis pris pour un con par Macron". Sur d'autres, on pouvait lire "Pour 3 clics et 500 euros t'as le droit de tuer" ou encore "Pas de tuerie au nom de l'économie". Une référence au recours possible, introduit par ce nouveau texte, à d'autres intervenants que les inspecteurs pour les examens pratiques du permis de conduire, notamment des agents de La Poste.

 La disposition contenue dans le projet de loi Macron est "un coup de jeune, comme l'avait dit le président de la République, pour baisser le coût du permis de conduire et réduire les délais. Donc on ne cède pas", a expliqué Manuel Valls sur Europe 1.
Vous êtes à nouveau en ligne