VIDEO. Loi Macron : Valls engage la responsabilité du gouvernement devant les députés

LCP / FRANCE 3

Manuel Valls a décidé mardi de recourir à article 49.3 de la Constitution pour faire adopter la loi pour la croissance et l'activité.

Le Premier ministre a jugé mardi 17 février que sa majorité à l'Assemblée nationale était "incertaine" pour voter en première lecture la loi Macron, débattue depuis plusieurs semaines. Manuel Valls a alors annoncé sa décision de recourir à article 49.3 de la Constitution pour faire passer la loi.

"Un projet essentiel pour notre économie"

"Une majorité existe vraisemblablement sur ce texte, mais elle est incertaine. Dès lors, et c'est ma responsabilité (...), je ne prendrai pas la responsabilité du risque d'un rejet d'un tel projet que je considère comme essentiel pour notre économie", a martelé Manuel Valls, qui a reçu l'autorisation de recourir au 49.3 lors d'un Conseil des ministres extraordinaire, quelques heures avant de venir dans l'hémicycle.

"J'engage donc la responsabilité du gouvernement", a-t-il lancé après de longs remerciements au ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, qui a porté la loi. "Rien ne nous fera reculer, c'est l'intérêt des Français qui nous commande d'agir ainsi", a-t-il conclu.

Vous êtes à nouveau en ligne