VIDEO. Loi Macron : le ministre cède du terrain

FRANCE 3

Le ministre de l’Economie revient sur une partie de sa loi, après la fronde des notaires. Emmanuel Macron explique même avoir été menacé.

Emmanuel Macron fait marche arrière. Face à la fronde des notaires, il renonce à son projet de corridor tarifaire, incluant un prix plancher et des prix plafonds, mécanisme qu’il juge trop complexe. "Je n’avais pas vu l’effet pervers que cette mesure pouvait avoir au niveau de la demande", a expliqué le ministre de l’Economie, devant l’Assemblée nationale.

Le coeur de la réforme ne change pas

Le ministre réaffirme toute de même son intention de faire baisser les prix, avec la possibilité de faire des remises pour faire jouer la concurrence "Si vous faites des tarifs réduits, il va falloir compenser ces réductions et du coup le service public ne va peut-être plus être garanti de la même façon, en tout cas les consultations gratuites certainement plus", prévient Elodie Frémont, représentante de la Chambre des Notaires de Paris, au micro de France 3.

Aucun changement en revanche pour le cœur de la réforme, qui prévoit la liberté d’installation des notaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne