Transports : la révolution des cars longue distance

FRANCE 3

Depuis l'entrée en vigueur de la loi Macron, les premières lignes sont déjà en service. France 3 s'est rendue dans la région de Limoges.

Il est 11h30 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Un car est à l'approche d'un arrêt de bus, désert. Pourtant une petite révolution dans le domaine des transports est en marche depuis le début de la semaine, celle des cars longue distance, à des prix plutôt attractifs : 9 euros pour aller à Clermont-Ferrand ou Bordeaux et même 12 euros pour rejoindre Grenoble.

"C'est beaucoup plus pratique pour moi de prendre le bus", témoigne cette usagère qui a l'intention d'aller à Chambéry.

Confort dernier cri

Moins rapide que le train, quand ce dernier existe, moins flexible qu'une voiture, mais avec un confort dernier cri (Interent, diffusion de films et de musiques...), le trajet est reposant.

Avec la loi Macron, un bus longue distance peut opérer des trajets entre deux villes, ce qui n'était pas le cas avant. Un dispositif qui dope un marché du déplacement low-cost.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne