Début de grève dans les tribunaux de commerce

FRANCE 3

Les juges consulaires bénévoles sont en grève dès ce 11 mai pour dénoncer une disposition de la Loi Macron qui prévoit le déplacement de dossiers importants vers des tribunaux spécialisés.

C'est une nouvelle qui risque de compromettre la survie d'entreprises en difficulté. La quasi-totalité des 135 tribunaux de commerce de France sont en grève à partir de ce 11 mai pour une durée indéterminée. Les juges consulaires sont en colère contre une disposition de la Loi Macron qui prévoit la création de tribunaux spécialisés pour les entreprises de plus de 150 salariés.

Des juges professionnels

Le président du tribunal de commerce de Nanterre, François Chassaing, estime ainsi que "huit tribunaux ne couvrent pas le territoire, et en région parisienne, il n'y aurait qu'un seul tribunal : Paris". Avec cette réforme, un tribunal comme celui de Nanterre, pourtant considéré comme le deuxième de France, perdrait les affaires de toutes les grandes entreprises, comme la récente procédure concernant le groupe MoryGlobal. Ces futures instances seraient par ailleurs dirigées par des juges professionnels et non plus par des bénévoles issus du monde de l'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne