Livret A : les dépôts nettement inférieurs aux retraits en juillet

(Le livret A est de moins en moins le livret préféré des Français ©)

Pour le troisième mois d'affilée en juillet, le nombre de retraits a été supérieur au nombre de dépôts sur le livret A, qui a atteint son plus bas taux de rémunération historique au 1er août, soit 1 %.

Le livret A n'attire plus, pire, il repousse. Pour le troisième mois consécutif en juillet, les retraits ont été supérieurs aux dépôts sur ce type de livret d'épargne en France. La différence a atteint 1,08 milliard d'euros selon les chiffres publiés ce jeudi par la Caisse des dépôts (CDC). Malgré cette baisse, sur les sept premiers mois de l'année, la différence nette atteint 1,20 milliard d'euros.

Pour Philippe Crevel, économiste et secrétaire général du cercle de l'épargne, "les Français ont anticipé la baisse du taux du livret A ".

Philippe Crevel : "Les Français jugent que ce produit n'est plus intéressant"
--'--
--'--

Il faut dire que depuis le 1er août dernier, le taux de rémunération du livret A s'est établi à 1 %, soit son plus faible historique. Les Français préfèrent désormais le Livret de développement durable (LDD), qui affiche en juillet une différence nette positive de 20 millions d'euros. Selon les données de la CDC, l'assurance-vie et les épargnes de type PEL attirent de plus en plus les usagers des banques.

(Le taux de rémunération du livret A à son plus bas niveau historique ©)