VIDEO. "Factures en hausse, installateurs agressifs, accès à des données personnelles"... qu'est-ce qui électrise les opposants au compteur Linky ?

Pourquoi des milliers de Français refusent-ils catégoriquement son arrivée dans leur foyer ? Le compteur électrique Linky met le feu aux poudres... "Envoyé spécial" a enquêté et recueilli des témoignages explosifs.

C'est une petite boîte de 19 centimètres sur 12 qui fait disjoncter des milliers de Français. Le "compteur intelligent", suscite des marches de protestation, et même une "journée nationale" contre Linky.

Ses opposants refusent catégoriquement qu'il soit installé chez eux. Les plus réfractaires vont jusqu'à cadenasser leur vieux compteur. Leurs griefs sont nombreux : factures d'électricité en nette augmentation, sécurité parfois problématique, installateurs pas toujours compétents et parfois agressifs…

Plus de 6 000 plaintes contre Enedis, filiale d'EDF

Déjà plus de 6 000 plaintes ont été déposées contre Enedis, la filiale d'EDF en charge du réseau électrique. Une fronde qui s'étend aux municipalités : près de 900 maires ont pris des arrêtés ou des délibérations contre l'installation de Linky sur leur commune.

Linky serait-il un espion, un mouchard qui violerait nos vies privées en collectant des données personnelles via un boîtier connecté ? Ce "compteur intelligent" qui inquiète la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) est-il inutile, dangereux, ou bien s'agit-il d'une innovation nécessaire mais mal comprise ? "Envoyé spécial" a enquêté et réuni des témoignages explosifs.

Extrait de "Les révoltés du Linky", un reportage rediffusé dans "Envoyé spécial" le 18 avril 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne