Linky : la justice demande le retrait de 13 compteurs pour raisons médicales

FRANCE 2

Depuis leur installation en 2015, les compteurs électriques nouvelle génération Linky suscitent des inquiétudes, notamment au niveau de leurs conséquences sur la santé. La justice a reconnu l'électrosensibilité de plusieurs plaignants.

À 72 ans, un retraité qui souffre d'électrosensibilité est satisfait. Le tribunal de Tours (Indre-et-Loire) vient d'imposer à la société Enedis de ne pas installer chez lui un compteur Linky. Ces compteurs nouvelle génération transmettent en temps réel la consommation d'électricité grâce à des champs électromagnétiques. Les personnes électrosensibles comme le retraité disent ressentir immédiatement des symptômes lorsqu'elles sont exposées à ces ondes. "Vous vous sentez fatigué sans savoir pourquoi, vous avez une chape sur la tête", précise le retraité.

20 millions de foyers déjà équipés

L'installation de ces nouveaux compteurs est imposée par la loi. L'unique recours pour les personnes électrosensibles qui les refusent est la justice. Mardi 30 juillet, le tribunal de Tours a donné raison à 13 plaignants. Leur sensibilité a été reconnue par les juges qui justifient le retrait des compteurs. La société Enedis précise qu'elle procédera au retrait des compteurs Linky ordonné par la justice, mais compte faire appel. 20 millions de foyers sont déjà équipés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne