Loiret : la police met en cause un compteur Linky après l'incendie d'une maison

Un compteur électrique Linky en cours d\'installation à Sequedin (Nord), le 5 janvier 2018.
Un compteur électrique Linky en cours d'installation à Sequedin (Nord), le 5 janvier 2018. (MAXPPP)

Le compteur nouvelle génération a pris feu sous les yeux d'un des deux habitants de la maison. Le sinistre n'a pas fait de blessés, mais a fortement endommagé le domicile. Enedis affirme qu'un compteur électrique ne peut pas exploser ni prendre feu spontanément.

Un compteur électrique Linky a pris feu et entraîné un incendie dans un pavillon du Loiret, samedi 13 octobre. "C'est l'explosion du compteur qui a provoqué l'incendie", affirme le commissariat de Châlette-sur-Loing (Loiret). Le compteur nouvelle génération avait été installé une quinzaine de jours plus tôt. L'incendie n'a pas fait de blessé mais il a fortement endommagé le pavillon, occupé par un couple de retraités, qui a été relogé chez son fils.

Le mari explique qu'il était devant son ordinateur quand est survenue une panne de courant. "Naturellement, je me suis levé pour aller actionner le commutateur, a-t-il raconté à l'AFP. C'est alors que j'ai entendu des bruits pétaradants et que le compteur électrique Linky, installé depuis à peine une quinzaine de jours, a explosé et pris feu." 

En quelques secondes, le couloir s'est embrasé et les flammes se sont propagées dans les escaliers, puis à l'étage et à la toiture. Les pompiers sont rapidement parvenus à maîtriser l'incendie.

"Les compteurs n'explosent pas", selon Enedis

"Nous attendons les résultats de l'enquête, répond un cadre de permanence chez Enedis Centre-Val de Loire. C'est peut-être le disjoncteur du tableau de comptage qui a pris feu et non le compteur lui-même." "Les compteurs ont été testés en laboratoire et ils n'explosent pas, il n'y a pas d'effet de souffle", ajoute l'entreprise.

Un compteur électrique ne peut pas "prendre feu spontanément", écrit Enedis dans un communiqué diffusé dimanche après-midi. "A ce jour, aucun élément ne permet de déterminer l'origine de l'incendie. Comme pour tous les incendies domestiques, une expertise indépendante sera menée afin de déterminer les causes précises de cet événement."

Enedis affirme avoir installé le compteur communiquant Linky à 11 millions de foyers et prévoit d'avoir remplacé les 35 millions de compteurs électriques en France d'ici à 2021. Son déploiement fait l'objet d'une contestation par certains consommateurs, qui affirment notamment qu'il a déjà provoqué d'autres incendies.

Vous êtes à nouveau en ligne