Les poids lourds de l'assurance obsèques épinglés par 60 millions de consommateurs

Salon des seniors 2016 
Salon des seniors 2016  (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)

L'association 60 millions de consommateurs épingle huit poids lourds du secteur de l'assurance obsèques. Selon une enquête parue jeudi 13 octobre, dans le meilleur des cas, les bénéficiaires ne toucheront que 80% de l'argent épargné.

Dans son hors-série baptisé "Héritage et succession" paru jeudi 13 octobre, l'association 60 millions de consommateurs épingle huit poids lourds du secteur de l'assurance obsèques.

Chaque année, en France, 500 000 assurances de ce type sont souscrites par des signataires qui pensent éviter à leurs proches des frais supplémentaires au moment des obsèques. Mais le magazine dénonce au final de mauvaises affaires et des pratiques abusives.

4 815 euros versés, 3 850 euros reçus en moyenne

L'enquête fait apparaître que, pour être gagnant, il faut mourir rapidement, un à trois ans après la souscription du contrat. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, l'assurance ne rend jamais l'intégralité des sommes versées. Dans le meilleur des cas, les bénéficiaires toucheront 80% de l'argent épargné. En moyenne, les assurés versent 4 815 euros. Au bout de 23 ans, les bénéficiaires n'obtiennent pas plus de 3 850 euros.

Une décote qui s'explique par le fait que chaque année, l'assureur prélève toutes sortes de frais alors que le capital n'est pas revalorisé. A cela s'ajoute l'augmentation régulière des tarifs funéraires.

Par ailleurs, pour pouvoir espérer récupérer la somme d'argent, il faut être capable de fournir une longue liste de documents, comme par exemple la facture de l'entreprise de pompes funèbres avant même les obsèques.

Le reportage de Sophie Auvigne
--'--
--'--

N° Héritage et succession
N° Héritage et succession (60 Millions de Consommateurs)

Vous êtes à nouveau en ligne