Les marchés européens se sont ressaisis lundi après leur dégringolade de la semaine passée, dans un climat tendu

(AFP - Greg Wood)

Focalisé sur la situation des déficits publics, le marché "va dans tous les sens", résume Yves Marçais, gérant de portefeuilles chez Global Equities. "La Grèce et le problème de la solvabilité des pays de l'Europe du sud continuent de peser sur la tendance".L'Eurostoxx 50 a progressé lundi de 1,24% à 2.664,29 points.

Focalisé sur la situation des déficits publics, le marché "va dans tous les sens", résume Yves Marçais, gérant de portefeuilles chez Global Equities. "La Grèce et le problème de la solvabilité des pays de l'Europe du sud continuent de peser sur la tendance".

L'Eurostoxx 50 a progressé lundi de 1,24% à 2.664,29 points.

La Bourse de Paris, qui avait perdu 3,40% durant la seule séance de vendredi, a terminé lundi sur une note positive (+1,22%) grâce à un rebond technique mais sans grandeconviction, toujours inquiète de la solvabilité de la Grèce, du Portugal et de
l'Espagne.

En clôture, le Cac40 s'est adjugé 43,51 points pour s'inscrire à 3.697,27 points dans un volume d'échange de près de 4 milliards d'euros traités.

Les banques, attaquées la semaine dernière, ont redressé la tête lundi profitant d'un courant acheteur: le Crédit Agricole a gagné 2,08% à 10,3 euros, la Société Générale 1,09% à 38,8 euros et BNP Paribas +0,74% à 47,45 euros.

Parmi les valeurs qui se sont distinguées on note Dexia, la banque franco-belge, qui a annoncé son plan de restructuration largement salué par le marché. Le titre a gagné 4,67% à 4,21 euros.

Une reprise molle sur les marchés européens
Ailleurs en Europe, la plupart des places ont terminé en hausse lundi, mais timidement, la prudence restant de mise.

La Bourse de Londres a terminé en hausse, l'indice Footsie-100 des principales valeurs gagnant 0,62% après quatre séances de net recul, aidé par une baisse du dollar qui a bénéficié aux minières.

La Bourse de Francfort a terminé dans le vert, le Dax clôturant en hausse de 0,93%, les opérateurs recherchant à nouveau les bonnes affaires après plusieurs séances de baisse.

La Bourse de Madrid a fini elle aussi en hausse de 1,02% après une baisse de 1,35% vendredi et un plongeon de 6% jeudi en raison de craintes sur les finances publiques espagnoles.

La Bourse de Milan a terminé sur une hausse de 0,59%, celle d'Amsterdam sur une hausse de 0,46% et la Bourse suisse a terminé sur un rebond de 1,32% grâce notamment à l'agroalimentaire Nestlé et au groupe pharmaceutique Roche.

Vous êtes à nouveau en ligne