Les magasins de déstockage alimentaire, nouveau hard discount

FRANCE 2

Chaque jour, en moyenne, chaque supermarché jette 20 kg de produits alimentaires. Si certains de ces produits vont directement à la poubelle, d'autres prennent le chemin de magasins d'un nouveau type.

Des produits alimentaires à prix cassés, voilà ce que proposent les magasins de déstockage. Ici, les produits sont vendus de 30 à 50% moins chers que ceux vendus dans les supermarchés traditionnels. Ils sont aussi moins coûteux que ceux de leurs concurrents directs, les hard discounters.

Périmés ou en cours de péremption

William Navarro est directeur d'un magasin de déstockage. Pour obtenir ces prix cassés, il rachète des stocks entiers de produits en cours de péremption ou périmés à des fournisseurs. "Il faut être très réactif, si je loupe le coup de fil, le fournisseur appelle quelqu'un d'autre", explique le responsable aux caméras de France 2. Si la réactivité est de mise, c'est parce que la vente de ces produits n'est pas interdite. D'après la loi, les conserves peuvent être vendues encore dix-huit mois après leur date de péremption.
Aujourd'hui en France, 300 magasins de ce type existent et si certains clients y voient une réponse à la crise, d'autres entendent par ce biais, agir contre le gaspillage alimentaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne