Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 11 % en novembre

(AFP)

Si l'on en croit les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles, 193.970 véhicules neufs ont été vendus le mois dernier.Le recul des immatriculations a été amorti par le triple effet de la fin prochaine de la prime à la casse, de la baisse à venir des bonus écologiques et des promotions des constructeurs.

Si l'on en croit les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles, 193.970 véhicules neufs ont été vendus le mois dernier.

Le recul des immatriculations a été amorti par le triple effet de la fin prochaine de la prime à la casse, de la baisse à venir des bonus écologiques et des promotions des constructeurs.

En France, la prime à la casse, initialement de 1000 euros pour aider le secteur à faire face à la crise du secteur, a été ramenée à 500 euros le 1er juillet. Cette aide publique sera maintenue pour les commandes passées jusqu'à la fin de l'année, puis disparaîtra. Le bonus écologique, lui, reste en vigueur. Mais il sera nettement moins intéressant après le 31 décembre puisqu'il faudra, pour bénéficier d'une prime moins élevée, acheter un véhicule "plus vert".