Les étoiles de mer sont le cauchemar des producteurs de moules bretons

FRANCE 3

Les mytiliculteurs voient leur activité perturbée par les méfaits des étoiles de mer. Face à ces prédateurs, ils sont démunis.

A Pénestin (Morbihan), les temps sont durs. 30% de la production du bassin - le cinquième plus important de l'Hexagone - a été détruite. La cause : l'étoile de mer. Elles sont innombrables et forment un impressionnant tapis au fond de l'eau. Et lentement mais sûrement, elles déciment les mollusques des éleveurs.

"J'en suis à 45% de pertes à cause des étoiles de mer. Ça fait un sérieux manque à gagner pour cette année. J'avais des investissements à faire; ils sont gelés jusqu'à l'année prochaine", confie à France 3 Bruno Evain, mytiliculteur breton.

Difficile de lutter

Le phénomène n'est pas nouveau mais il s'accentue. Le manque d'eau douce et un printemps sec expliquent en partie cette situation. La lutte est fastidieuse, qu'il s'agisse de retirer les étoiles à la main ou par dragage. Les producteurs doivent en plus faire avec les goélands qui s'attaquent à la partie émergée des poteaux où s'accrochent les moules.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne