Les Etats-Unis ont donné leur feu vert vendredi à l'entrée de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce

Sommet russo-américain à Washington, le 24 juin 2010
Sommet russo-américain à Washington, le 24 juin 2010 (AFP / Mandel Ngan)

La Russie, dernière grande puissance économique à ne pas être intégrée au système commercial multilatéral, cherche depuis 17 ans à y être admise.Les négociations entre Washington et Moscou dans ce sens sont terminées, a fait savoir le Kremlin.

La Russie, dernière grande puissance économique à ne pas être intégrée au système commercial multilatéral, cherche depuis 17 ans à y être admise.

Les négociations entre Washington et Moscou dans ce sens sont terminées, a fait savoir le Kremlin.

Lors d'un entretien à Washington fin juin, les président américain et russe Barack Obama et Dmitri Medvedev avaient donné l'ordre à leurs négociateurs de parvenir à un accord avant le 30 septembre.

Dans un communiqué, le représentant américain pour le Commerce, Ron Kirk, a précisé que Washington avait obtenu de Moscou des "engagements" dans des domaines jugé particulièrement importants par les Etats-Unis: la propriété intellectuelle, les marchés publics et la transparence des prises de décision dans les questions liées au commerce.

La fin des discussions bilatérales entre Moscou et Washington signifie que les efforts vont désormais se concentrer sur la discussion multilatérale en cours au siège de l'OMC à Genève, dans l'optique de faire de la Russie le 154e membre de l'institution en tout début d'année prochaine.

Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, avait indiqué le 21 septembre que son pays cherchait une admission au 1er janvier 2011, tout en disant "douter" que cela puisse se faire à cette date.

Vous êtes à nouveau en ligne