Les entreprises étrangères créent moins d'emplois en France

(En terme d'attractivité, la France est 3e derrière le Royaume-Uni et l'Allemagne © Maxppp)

Le cabinet E&Y publie ce mercredi son baromètre annuel sur l’attractivité en France. La France attire toujours autant, en revanche les entreprises étrangères embauchent moins qu’avant.

Le baromètre annuel sur l'attractivité de la France publié ce mercredi par le cabinet Ernst & Young est scruté à la loupe chaque année.. Verdict : la France attire toujours des entreprises étrangères sur son territoire. Gros bémol : ces implantations créent moins d'emplois qu'avant. 

La France est sur le podium, en 3e position derrière le Royaume-Uni et l'Allemagne. Elle a attiré l’année dernière 18% de projets d'investissements étrangers en plus. Preuve qu'elle profite de la reprise européenne. Sauf que, l'essentiel de ces projets - 608 au total - ne sont pas des implantations nouvelles, de sièges sociaux, de centres de recherches ou d'usines par exemple. Ce sont pour la majorité d'entre eux des extensions de sites existants, avec pour conséquence, peu d'emplois créés. 

Points noirs : coût du travail et flexibilité

12.577 postes ont été créés l'an dernier, un chiffre en baisse de 11% par rapport à 2013. C’est donc un résultat global en demi-teinte selon Marc Lermitte, associé chez E&Y, "les investisseurs sont beaucoup plus prudents ", explique-t-il, "ils sont réservés sur les deux grands handicaps structurel et historique de la France : le coût du travail et la flexibilité ".

 

Autre point noir, la France n'attire pas suffisamment de nouveaux clients, et notamment chinois. Le nombre de projets d'investissements venant de l'empire du milieu est ainsi deux fois moins important en France qu'au Royaume Uni et quatre fois moins qu'en Allemagne.

(L'attractivité de la France © E&Y)