Les cigares soumis aux mêmes taxes que les cigarettes

(Les fiscalité des cigares alignée sur celle des cigarettes... © MaxPPP)

Contre l'avis du gouvernement, les députés ont décidé jeudi d'aligner les taxes des cigares et cigarillos sur celles des cigarettes. Parce que "la nocivité est la même", selon l'ex-ministre Michèle Delaunay.

Les cigares et cigarillos un peu plus cher à l'avenir ? Les députés ont, dans le cadre de la discussions du projet de budget de la Sécurité sociale, adopté ce jeudi un amendement qui prévoit d'aligner les taxes des cigares sur celles des cigarettes.  A l'origine de l'amendement, l'ancienne ministre Michèle Delaunay : "la nocivité est exactement la même" . Médecin de profession, elle a rappelé que "le tabac est aujourd'hui dans le monde la première cause de décès" .

Les députés ont passé outre l'avis défavorable du gouvernement. Christian Eckert, le secrétaire d'Etat au Budget, avait tenté d'argumenter ainsi : "la France est le pays d'Europe continentale qui pratique les tarifs les plus chers"  et les produits visés ne représentent que "2% du marché en volume" .

En revanche, les députés n'ont pas adopté un autre amendement de la même Michèle Delaunay, qui proposait de fixer le prix du tabac en fonction du coût sanitaire et social réel lié à leur consommation. Pour Christian Eckert, cela aurait rapidement fait tripler le prix du paquet de cigarettes, à 20-22 euros. De quoi faire exploser la contrebande.