Les catastrophes naturelles et humaines ont coûté 145 milliards d'euros en 2012

Le quartier de Breezy Point à New York (Etats-Unis), dévasté par l\'ouragan Sandy, le 27 décembre 2012.
Le quartier de Breezy Point à New York (Etats-Unis), dévasté par l'ouragan Sandy, le 27 décembre 2012. (LUCAS JACKSON / REUTERS)

C'est la troisième année la plus coûteuse de l'histoire des assurances dans le monde, selon une société d'assurance suisse.

L'année 2012 a été la troisième année la plus coûteuse dans l'histoire des assurances dans le monde. Les catastrophes naturelles ou provoquées par l'homme ont coûté 186 milliards de dollars, soit près de 145 milliards d'euros en 2012, selon les chiffres publiés par Swiss Re (lien en anglais), mercredi 27 mars. La facture que devront payer les assureurs s'élève à 77 milliards de dollars, presque 60 milliards d'euros, d'après l'étude du réassureur helvétique.

L'ouragan Sandy a été la catastrophe la plus coûteuse de l'année. Les pertes assurées ont atteint approximativement 35 milliards de dollars, soit plus de 27 milliards d'euros. L'Italie a également connu une série de tremblements de terre dans le nord du pays, qui s'est traduite par des pertes assurées de plus de 1,6 milliard de dollars (environ 1,2 milliards d'euros). Le niveau le plus élevé jamais enregistré dans la péninsule.

Ces chiffres restent toutefois nettement inférieurs à 2011, marquée par un nombre record de tremblements de terre, ainsi que par le vaste tsunami qui s'était abattu sur les côtes du Japon. En 2011, les pertes assurées avaient totalisé 126 milliards de dollars, plus de 98 milliards d'euros, rappelle Swiss Re.

Vous êtes à nouveau en ligne