Les barrages des agriculteurs dans l'Ouest progressivement levés

(Les agriculteurs bretons restent mobilisés ce mercredi © Johann Moison/ Radio France)

Dans la Manche et en Bretagne essentiellement, plusieurs dizaines de barrages filtrants ont été installés mercredi par les agriculteurs en colère. Dans la soirée, la tendance était au déblocage.

Malgré les aides d'urgence annoncées par Stéphane Le Foll mardi après-midi, les agriculteurs étaient toujours mobilisés ce mercredi. Mais selon France Bleu, le mouvement ne devrait pas être reconduit jeudi.

Et en effet, au fur et à mesure de la soirée, la situation se débloquait sur plusieurs axes notamment dans les Côtes-d'Armor

Toute la journée de mercredi, plusieurs dizaine de barrages ont été installés dans l'ensemble de la région. Plusieurs routes nationales sont coupées dans le secteur de Vannes, Lorient et Morlaix. En fin d'après-midi des blocages subsistaient sur la N137 à Crevin (Ille-et-Villaine) dans le sens Nantes-Rennes. Même chose sur la N164 à Pleyben (Finistère) dans le sens Rennes-Châteaulin.

Dans le département de la Manche, les éleveurs ont choisi de bloquer l'A84 à hauteur de Guiberville, au sud ouest de Caen. Aux alentours de 16h, les manifestants déversaient des gravats sur la route.

Le retour à la normale était également en cours dans la Sarthe en fin d'après-midi.

En Dordogne, le barrage mis en place sur la RN 21 a été levé. Par ailleurs, ce mercredi midi, la FNSEA annonce qu'elle boycottera la réunion sur la filière de la crise porcine prévue demain en Bretagne.