Le Qatar va commander 24 Rafale (Elysée)

(Un troisième succès d'affilée pour le Rafale, acheté par le Qatar après l'Egypte et l'Inde © MaxPPP)

Le Qatar va acquérir 24 avions du groupe français Dassault, annonce l'Elysée. François Hollande se rendra à Doha le lundi 4 mai pour la signature officielle.

L’année 2015 est celle du Rafale. Après un premier contrat signé il y a deux mois avec l’Egypte et une commande concrétisée avec l'Inde le 10 avril, l'Elysée confirme le souhait du Qatar d'acheter 24 avions du groupe Dassault. François Hollande se rendra lundi prochain au Qatar, à Doha, pour la signature du contrat. 

Ces 24 avions de combat seront livrés à partir de la mi-2018, au rythme de onze par an, a indiqué ce jeudi le ministère de la Défense.

François Hollande a évoqué un succès pour "l'industriel, les ouvriers de Dassault et des entreprises sous-traitantes ". C'est aussi, a ajouté le chef de l'Etat, "un succès pour les pouvoirs publics, mais on ne peut vendre que ce qui a un atout industriel ".

"Il ne peut pas y avoir de grands contrats s'il n'y a pas de grandes entreprises" : François Hollande
--'--
--'--

Un troisième contrat

Longtemps contingenté à la seule armée française qui l'utilise depuis 2004, le Rafale a connu six échecs à l'export avant de remporter trois marchés coup sur coup. Dassault Aviation a signé il y a deux mois le premier contrat à l'export de Rafale avec la vente de 24 avions à l'Egypte. Un accord a en outre été conclu il y a deux semaines avec l'Inde pour la livraison de 36 appareils.

La prochaine signature avec le Qatar est "une bonne nouvelle pour Dassault, pour la France, pour son industrie et son exportation " commente Michel Polacco, spécialiste de l'aéronautique à France Info.

Outre Dassault, de nombreuses entreprises sont concernées par ces contrats : Michel Polacco
--'--
--'--

L'avion de combat pourrait bien se distinguer à l'issue d'autres négociations, notamment celles menées avec les Emirats arabes unis. La Malaise pourrait aussi se montrer intéressée. Elle devrait lancer un appel d'offres pour l'acquisition de 16 avions.

A LIRE AUSSI ►►►Expliquez-nous ... Dassault

Vous êtes à nouveau en ligne