Le produit intérieur brut de la France devrait progresser de 0,5% au 4e trimestre, selon la Banque de France

La Banque de France avait évalué le mois dernier la croissance au 3e trimestre à +0,3%.Après quatre trimestres consécutifs de chute du PIB, l'économie française est sortie de la récession au deuxième trimestre 2009, avec une progression du PIB de 0,3%.

La Banque de France avait évalué le mois dernier la croissance au 3e trimestre à +0,3%.

Après quatre trimestres consécutifs de chute du PIB, l'économie française est sortie de la récession au deuxième trimestre 2009, avec une progression du PIB de 0,3%.

L'Insee, qui doit publier vendredi les premiers chiffres de la croissance au troisième trimestre, tablait début octobre sur une hausse du PIB de 0,5% entre juillet et septembre.

Quant à la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, elle a déclaré dernièrement que la croissance de la France au troisième trimestre serait "au moins aussi bonne" que celle enregistrée au deuxième. Sur l'ensemble de l'année 2009, le gouvernement français prévoit tout de même une chute du PIB de 2,25% en raison de la forte récession subie fin 2008 et début 2009, sous l'impact de la crise.

Pour 2010, il anticipe une "reprise fragile" et a bâti son projet de budget sur une hypothèse "prudente" de +0,75%. Le Fonds monétaire international (FMI) a, lui, relevé le 1er octobre sa prévision de croissance pour la France à +0,9% en 2010, tandis que la Commission européenne a estimé la semaine dernière que le PIB français progresserait de 1,2% l'an prochain.

Vous êtes à nouveau en ligne