Le portrait-robot du jouet de Noël 2012

60% des enfants de 4 à 6 ans auraient envie d\'une tablette tactile pour leur Noël 2012.
60% des enfants de 4 à 6 ans auraient envie d'une tablette tactile pour leur Noël 2012. (KATHY WOLFE / FLICKR / GETTY IMAGES)

Ce week-end s'annonce comme un pic pour les achats de cadeaux de Noël. Unisexes, made in France, high-tech... Francetv info vous dit tout sur les jouets que les enfants vont trouver sous le sapin cette année. 

NOEL - La poupée pour les filles, le jeu vidéo pour les garçons ? Ringard ! Le jouet de 2012 ne ressemble plus à celui que vous avez connu. L'antisexisme, le "made in France" et la crise sont passés par là. Alors que les achats de Noël devraient atteindre un pic ce week-end du 8 et 9 décembre, selon un directeur marketing interrogé par Les Echos, parents et grands-parents vont remplir leur hotte en fonction de ces critères qui sont devenus de nouvelles tendances. Francetv info dresse le portrait-robot du jouet de Noël de cette année.

Il est unisexe

Cette année, une révolution antisexiste venue de Suède touche le monde des jouets. Dans le catalogue de Noël 2012 des grands magasins Super U par exemple, les petits garçons font la cuisine et les fillettes s'amusent avec des petites voitures. Si cette tendance est nouvelle dans la grande distribution, les spécialistes de la vente de jouets affirment qu'ils travaillent sur la question du genre depuis plusieurs années. Contactée par francetv info, La Grande Récré indique mener cette réflexion depuis environ dix ans grâce à la gamme mixte "Tim et Lou", qui regroupe des jeux d'imitation (ménage, bricolage, cuisine...).

 Il est made in France

C'est l'autre tendance de cette année : les jouets fabriqués en Chine, et en Asie plus largement, inspirent de moins en moins confiance. Même si la proportion de jouets déclarés non conformes ou dangereux a continué de baisser cette année, leur taux dans les produits analysés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes atteignait encore 18,6% en 2011. Des jouets défectueux qui peuvent être détruits par les douanes françaises.


Du coup, les parents sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le made in France. Ils seraient 76% selon un sondage Ipsos pour France Bleu (PDF) publié début décembre. Reste que le prix est déterminant. Selon une autre enquête d'OpinionWay, les Français sont prêts à payer 11,4% plus cher pour un produit fabriqué dans l'Hexagone. Au-delà de 10% de différence tout de même, "c'est dissuasif", estime Stéphane Gateau, artisan-créateur de jouets en bois dans le Jura. Il propose tout de même ses lettres en bois à 1,20 euro pièce quand des industriels chinois les vendent à... 15 centimes.

ll est chiné chez Emmaüs ou sur leboncoin.fr 

Crise oblige, près de 80% des Français, confrontés à la baisse de leur pouvoir d'achat, mettent en place diverses stratégies pour pouvoir gâter leurs enfants à Noël tout en ménageant leur budget. C'est ce que révèle une étude de Lightspeed Research parue vendredi 30 novembre. Chiner un jouet chez Emmaüs ou dans une brocante n'est plus mal perçu, au contraire. Non seulement la tendance est aux économies et à l'antigaspillage, mais aussi au vintage. Preuve en est, ce reportage de Rue89 chez Emmaüs à Strasbourg.

Le site leboncoin.fr est une autre mine de bonnes affaires entre particuliers. De manière plus générale, internet, avec ses promotions, constitue un terrain de chasse conséquent pour les parents en quête d'idées et de jouets. Les Français devraient dépenser 9 milliards d'euros pour leurs achats de cadeaux en ligne, soit une hausse de 18% par rapport à Noël 2011, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Il est éducatif

Une majorité de parents (59%) privilégieront le critère éducatif pour les jouets, selon l’étude sur Noël 2012 du cabinet Deloitte. Comme en 2011, les puzzles, les livres, les jeux créatifs et d'art et ceux de construction arrivent en tête des intentions de cadeaux pour les enfants, marquant la volonté d'éduquer tout en divertissant. Une tendance qui se renforce en 2012. A titre d'exemple, les livres arrivent en 2e position cette année, alors qu'ils étaient 6e l'an dernier.

Il est high-tech

Educatif oui, mais numérique aussi, si possible. Selon une étude menée conjointement par VTech et l'Institut des mamans, 60% des enfants de 4 à 6 ans auraient envie d'une tablette tactile pour Noël. L'offre répond à la demande. Le fabricant Archos fait coup double en proposant une tablette à 99 euros made in France. Toys"R"Us commercialise depuis fin octobre dans ses enseignes américaines Tabeo, dotée d'un contrôle parental intégré, pour 149,99 dollars (115 euros). "Après 85 000 (tablettes) Storio écoulées l'an passé, VTech, leader en France de l'éducatif électronique, s'apprête à en vendre 180 000 cette année", rapporte Le Figaro. A défaut de tablette, les consoles portables du type Nintendo 3DS restent très prisées des petits, voire des ados.