Le nombre de permis de construire en baisse

Le nombre de permis de construire toujours en baisse
Le nombre de permis de construire toujours en baisse (© France 3)

Les résultats du premier semestre 2009 transmis par le ministère de l'Ecologie sont les plus bas depuis 10 ans

Les résultats du premier semestre 2009 transmis par le ministère de l'Ecologie sont les plus bas depuis 10 ansLes résultats du premier semestre 2009 transmis par le ministère de l'Ecologie sont les plus bas depuis 10 ans

Les onze mois consécutifs de hausse du chômage ont eu de terribles conséquences dans le domaine immobilier. Les nouveaux investisseurs hésitent à s'engager si l'on en croit les données partielles transmises par le ministère de l'Ecologie.

Une baisse tendancielle


Les chiffres de premier semestre 2009 sont saisissants. La France a connu fin juin un recul de 18,5% sur un an de son nombre de permis de construction de logements neufs, voyant son niveau passer à 427.940 unités.

Entre mars et mai 2009, le recul avait atteint 32,2% comparé à la même période un an plus tôt.

"Ces résultats confirment une baisse tendancielle. Le nombre de permis de construire reste cependant supérieur au début des années 2000", a déclaré le nouveau secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu.

Sur le seul mois de juin, le nombre de permis de construire déposés s'est élevé à 26.319, soit une baisse de 40,4% par rapport à juin 2008.

Le secteur non résidentiel n'est pas épargné

Dans le secteur non résidentiel, les permis de construire baissent de 13,8% sur un an, pour 38.582 unités.

Professeur d'économie à l'Université de Paris X-Nanterre, Michel Mouillart note qu'au total, sur le premier semestre 2009, le nombre de permis de construire s'est élevé à 168.930, soit une baisse de 28,5% par rapport à la même période de 2008. "Pour retrouver un niveau aussi bas il faut remonter au premier semestre de 1998", relève-t-il. "La montée du chômage est en train de paralyser les accédants à la propriété".