Le marché immobilier stagne

(Le nombre de transactions immobilières reste à des niveaux très faibles © Maxppp)

Malgré les prix de l'immobilier qui baissent et des taux d'intérêt extrêmement avantageux pour les acheteurs, le marché ne décolle toujours pas, si l’on en croit une récente étude que France Info a pu consulter.

 Le nombre de transactions immobilières reste à des niveaux très faibles et c’est peu dire que les acheteurs ne se bousculent pas : c'est ce qui ressort d'une étude publiée aujourd’hui par le Crédit foncier et que France Info a pu consulter en avant-première.

Un taux d’intérêt moyen à 2,4%

En décembre dernier, le taux d'intérêt moyen pour un prêt immobilier est tombé à moins de 2,4 % : du jamais vu depuis 1945. Résultat : quelqu'un qui s'endette sur 20 ans peut emprunter 20 % de plus qu'en 2008 avec la même mensualité, selon les auteurs de l'étude.

Il ne suffit pas d’avoir de bons taux d’intérêts

Pourtant, les acheteurs se font rares : dans l'ancien,  les transactions immobilières restent moins nombreuses qu'au milieu des années 2000, avant le début de la crise économique, presque 15 % de moins. Pour acheter, il ne suffit pas donc pas d'avoir de bons taux d'intérêt, encore faut- il avoir les moyens…

Pas de miracle pour 2015

Pour l’année 2015, le Crédit foncier anticipe tout de même une légère reprise des transactions : pas de miracle cependant, puisque nous devrions rester à un niveau inférieur à celui d'avant la crise.

Vous êtes à nouveau en ligne