Le lundi de Pentecôte, journée de solidarité

FRANCE 3

Suite à la canicule de 2003, les Français devaient sacrifier leur jour férié pour financer la solidarité envers les personnes âgées. France 3 fait aujourd’hui un bilan de cette mesure.

12 ans après la mise en place d'une journée de solidarité aux personnes âgées pour le lundi de Pentecôte, France 3 fait un point sur cette mesure, plusieurs fois modifiée. Dans les faits, moins d'une personne sur trois travaille ce 16 mai. "Tous les autres renoncent en échange à une journée de congé ou de RTT dans l'année. Les cheminots ont même trouvé un moyen indolore de participer à cet effort national : ils se sont engagés à travailler 1mn52 précisément de plus par jour", rapporte Hervé Godechot sur le plateau de France 3.

Trois milliards d'euros par an

Les entreprises doivent reverser 0,3% de leur masse salariale à la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie. Les revenus du capital, mais aussi une partie des retraites sont également soumis à ce prélèvement. Cette journée de solidarité rapporte trois milliards d'euros par an, dont 60% est versé pour les personnes âgées et 40% pour l'encadrement des personnes handicapées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne